Le stucco Vénézziano

Le stuc Vénitien

Un stuc très fin, de l’ordre de quelques microns : LE STUC VENITIEN

A l’origine (Moyen-âge) ce stuc est formulé avec du plâtre de Bologne tamisé, des pigments broyés ainsi que de la colle d’os ou de peau. Le plâtre de Bologne est un plâtre mort, c'est-à-dire qu’il a déjà été mélangé avec de l’eau. Il a donc déjà fait sa prise. Une fois sec, il est broyé puis tamisé très fin. L’opération est répétée plusieurs fois. Appelé aussi Stucco Veneziano.

 Enduit Nat remplace le liant colle d’os par du méthylcellulose (obtenu à partir de cellulose de bois), les pâtes à stuc se conservant donc plus longtemps. Cette technique n’autorise que des petites surfaces de travail, les pans de murs sont donc proscrits.  Cinq à dix couches sont nécessaires, travaillées dans le frais. Les dernières passes ont un ajout d’huile de lin, puis d’une cire (cire d’abeille, de carnauba…). Un ferrage viendra conclure le travail du stucateur. Ce lissage au platoir peut s’effectuer jusqu’à quelques semaines après l’application, renforçant l’aspect brillant de ce stuc fortement matiéré, donnant des fabuleux effets de profondeur.

 

Le stuc vénitien une recette du 17ème siècle

Cette recette est mise au point aux 17ème, 18ème siècle (mais son origine remonte certainement au moyen-âge) dans les ateliers des peintres décorateurs où l’on connaît les premières fabrications de peintures à l’huile.

Cette technique de stuc venait orner des petits panneaux muraux ou dans le mobilier. Les stucateurs de l’époque s’employaient à reproduire des matériaux rares provenant souvent d’autres continents (ambre, lapis-lazuli… des marbres).

Une technique de décor qui permet l'illusion des marbres

Comme pour le Stucco Marmorino, cette technique de décor permet l’illusion des marbres ou autres pierres précieuses qui seraient trop cher à importer, à maçonner, où dans des lieux où ces mêmes pierres massives seraient beaucoup trop lourdes pour l’édifice en place. Elle donne l’illusion de constructions bâties entièrement en marbre par exemple, la technique étant peu onéreuse en comparaison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *